Contacter la Mairie de Saint-Etienne-Roilaye pour toutes vos démarches administratives : acte de naissance, divorce,... Située à 75 km au nord-est de Paris, dans l'Oise

Calculer le montant de sa pension de réversion

Pension de réversion pour les personnes âgées

La pension de réversion est une partie de la pension de retraite versée au conjoint ou ex-conjoint survivant en cas de décès d’un travailleur.

Partie de la retraite reversée

Dans le cas de décès d’un salarié, son conjoint ou ex-conjoint pourra bénéficier d’une pension de réversion représentant un pourcentage de la pension de retraite que le défunt dont bénéficiait ou aurait dû bénéficier l’époux ou l’ex-époux décédé.Ce pourcentage s'élève à 54 % pour les régimes de base du privé, 50 % pour les régimes des fonctionnaires et 60 % pour la plupart des régimes complémentaires du privé.

Qui peut bénéficier d’une pension de réversion ?

Les veufs ou veuves d’un salarié du secteur privé peuvent généralement prétendre à une pension de réversion. En cas de mariages multiples, les ex-époux peuvent également demander une pension de réversion. Pour en bénéficier, il faut

  • avoir marié avec le défunt
  • avoir au moins 55 ans.

Toutefois, cet âge minimum est de 51 ans pour tout décès survenu avant l’année 2009 ou disparu avant 2008.
Au cours de sa carrière, le défunt doit avoir cotisé :

  • au régime de la Sécurité sociale,
  • ou au régime agricole,
  • ou au régime social des indépendants
  • et/ou au régime des professions libérales.

Afin de percevoir une pension de réversion, il faut également remplir une condition de ressources dont le plafond est fixé par la loi. En 2018, le montant annuel des plafonds de ressources pour la pension de réversion du régime général est de 20 550,40 euros pour une personne seule et de 32 880,64 euros pour un couple.

En revanche, la pension de réversion des retraites complémentaires n’est pas soumise à une condition de ressources.

Calcul du montant de la pension de réversion

La pension de réversion représente 54%  de la retraite de base du conjoint décédé dont il bénéficiait ou aurait pu bénéficier, hors majorations. Elle est calculée en fonction des ressources du conjoint survivant et les enfants à charge.

La pension de réversion est versée tous les mois.

Exemple de calcul

Alors, si le défunt a cotisé au moins 15 ans au régime général, soit 60 trimestres, le montant de la pension de réversion est au minimum de 287 euros par mois, soit 3.444,02 euros par an. En revanche, si le défunt avait cotisé moins de 15 ans, le montant minimum de la pension de réversion est réduit proportionnellement aux nombres de trimestres cotisés sur la base d’1/60e par trimestre validé. Dans tous les cas, la pension de réversion ne doit pas excéder à 911,79 euros par mois, soit 10.941,48 euros par an.
Il est possible de cumuler la pension de réversion et salaires, cependant si le total des deux dépasse les plafonds de ressource fixés, c’est-à-dire 20.862,40 euros pour une personne seule et 33.379,84 euros pour un couple, la retraite de réversion est réduite afin que le total ne dépasse pas le plafond.

Majorations possibles

En fonction de la situation du conjoint survivant, plusieurs majorations de la pension de réversion peuvent être appliquées :

  • Une majoration de 10% pour tout salarié ayant eu au moins trois enfants,
  • Une majoration de 97,36 euros par mois et par enfant encore en charge,
  • Une majoration de 11,1 % du montant de la pension de réversion si vous avez atteint l’âge pour percevoir une retraite à taux plein et fait valoir vos droits et que vos ressources soient inférieures à 862,64 euros par mois.

Il est bon de savoir que dans le cas où le défunt a été marié à plusieurs personnes au cours de sa vie, la retraite de réversion sera partagée entre les époux et ex-époux, proportionnellement à la durée de chaque mariage.

fr ch be lu